Télécoms : le Maroc à la pointe

Internet, NTIC, Telecom | | Le 5 janvier, 2007 - 11 h 52 min

L’année 2007 sera marquée par la poursuite de la libéralisation du marché des télécoms. Maroc Connect, troisième opérateur du fixe, entrera ainsi en lice dès ce mois de janvier. Les réseaux de téléphonie mobile 3G seront, par ailleurs, opérationnels à la fin 2007.

 

 

L’année 2007 sera une année faste pour le marché des télécoms. Le Maroc continuera en effet, de se mettre à la pointe en matière des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Une licence dite de nouvelle génération pour le fixe et trois réseaux de téléphonie mobile 3G feront leur entrée, en grande pompe, en cette année 2007.

Un troisième opérateur de la téléphonie fixe entrera ainsi en lice à partir du 3 janvier. Il s’agit de Maroc Connect, dont l’activité commencera via la licence nouvelle génération et le service de mobilité restreinte. Un démarrage qui s’annonce, d’ailleurs, sous de très bons auspices, puisque les trois opérateurs, à savoir Maroc Telecom, Méditel et Maroc Connect, se sont récemment mis d’accord sur les tarifs d’interconnexion. La société Maroc Connect, deuxième fournisseur d’accès Internet au Royaume, a ainsi été l’heureux titulaire de la licence du fixe dite de nouvelle génération. Une licence qui concerne l’établissement et l’exploitation d’un réseau de télécommunications fixes incluant les services de mobilité restreinte, de transports interurbain et international. Grâce au service de mobilité restreinte, l’abonné aura ainsi la possibilité d’accéder aux services des télécommunications offerts par un opérateur sur une zone géographique d’un diamètre maximum de 35 km, en dehors de laquelle cet abonné n’aura la possibilité ni d’émettre ni de recevoir des communications.

Grâce à cette licence, Maroc Connect ambitionne de développer davantage le marché des télécommunications au Maroc, en adoptant une approche innovante moyennant l’utilisation des nouvelles technologies comme le WiMAX (fixe sans fil) et un important réseau d’infrastructure alternative. La mise en place de ce nouvel opérateur finalise ainsi le processus de libéralisation du marché des « télécommunications fixes ».

Nul doute que l’entrée des deux nouveaux acteurs, Méditel et Maroc Connect, favorisera une nouvelle dynamique du marché autour des services fixes et de mobilité restreinte. Les deux opérateurs déjà cités et Maroc Telecom contribueront, en outre, à créer un contexte de concurrence dans ce segment primordial du marché et à lancer les technologies les plus récentes. Autres nouveautés pour cette année 2007 : les réseaux de téléphonie mobile 3G (troisième génération) qui seront mis en place. L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) avait attribué, en juillet dernier, une licence 3G à chacune des sociétés Maroc Connect, Itissalat Al-Maghrib et Médi Telecom. Il s’agit de systèmes de télécommunications mobiles offrant des débits de transmission capables d’assurer la fourniture de services multimédias. Ces réseaux devraient être opérationnels à la fin 2007. Ce sont des services à forte valeur ajoutée dont les retombées économiques et sociales sont sans commune mesure avec ce qu’offre la génération actuelle des mobiles. L’importance des services 3G pour l’économie et leurs retombées sociales en font des services essentiels pour le devenir des opérateurs mobiles. Par conséquent, en cette année 2007, s’annonce un nouveau paysage du secteur des télécommunications au Maroc.

Source : Aujourd’hui Le Maroc

Tags: , ,


A lire également

Réaction