AmalJob.com : Un nouveau site de recherche d’emploi au Maroc

Internet | | Le 3 mars, 2007 - 3 h 45 min

Un nouveau venu dans le secteur de l’e-recrutement : AmaLJOB.com, moteur de recheche d’emploi destiné au marché Marocain est désormais en ligne.

 

 

Le Maroc se développe continuellement et dispose de grandes potentialités. Son modernisme, son ouverture sur l’extérieur, ses atouts,…ttirent de plus en plus les investisseurs et les projets de délocalisation, ce qui contribue davantage à la croissance de son économie et au développement du marché de l’emploi.

Ce marché connaît à son tour une mutation dans le cadre de la généralisation des technologies de l’information. C’est ainsi que Amaljob.com a été créé, afin de répondre aux besoins des acteurs de ce marché ; permettre aux employeurs une meilleure gestion de leurs ressources humaines et faciliter aux candidats la recherche d’un emploi qui correspond à leurs aspirations.

AmalJOB.com, moteur de recherche d’emploi Marocain, en s’appuyant sur des partenariats, (Cabinets de recrutement marocains et étrangers, multinationales, groupes de presse, associations) permettra via la toile Internet un contact entre les recruteurs et les candidats, tout particulièrement ceux résidents à l’étranger.

Ce site, d’une navigation aisée et couvrant l’ensemble des marchés offre d’innombrables avantages. Il réduit les délais de recrutement, offre une multitude de choix et déniche la cible idéale, tant pour le recruteur que pour le candidat.

AmalJOB.com a pour ambition de devenir une référence et un outil incontournable sur le marché de l’emploi Marocain, et ce dans le but d’offrir une nouvelle alternative, vers un Maroc en mouvement, à notre matière grise (au Maroc ou expatriée) tant convoitée.

AmalJOB.com affiche plusieurs objectifs :

 Permettre aux candidats désirant travailler au Maroc 
 Permettre aux entreprises marocaines à la cherche de collaborateurs qualifiés 
 Permettre et faciliter l’insertion professionnelle au Maroc des étudiants et résidants marocains à l’étranger.

Communiqué

Tags:


A lire également

Réaction