Wana met les bouchées doubles

Internet, Telecom | | Le 20 janvier, 2007 - 10 h 11 min

Le nouvel opérateur, entend dans sa vision 2016, décrocher entre 15 et 20% du marché et au moins un milliard de DH de chiffre d¹affaires.

 

 

Le marché des télécommunications représente aujourd’hui, selon les responsables de Wana (ex-Maroc Connect) 5 milliards de dirhams, dont 3 pour le fixe et 1,2 pour le mobile. Le nouvel opérateur, le troisième en fait, entend, dans sa vision 2016, décrocher entre 15 et 20% du marché et au moins un milliard de DH de chiffre d’affaires. Une stratégie à valeur ajoutée est pensée par Wana afin de faire la différence, avec les autres opérateurs, sur des segments qui ne faisaient pas partie de son activité initiée depuis 1999.

Lors d’une conférence de presse, les responsables du groupe ont exposé le projet Wana, ses valeurs et les moyens mis pour sa concrétisation, le véritable détonateur de cette opération étant l’acquisition d’une licence 3G. Mais, pour une viabilité dans la durée, les responsables de Wana doivent faire sortir le « grand jeu » sur tous les segments qu’ils ont choisis comme métiers : le fixe, la téléphonie mobile, Internet.

La force de frappe dans sa « stratégie nationale » semble être la qualité du service avec des garanties écrites et, le cas échéant, des pénalités qui seront versées aux clients ayant subi des préjudices sur, par exemple, la qualité du débit (plus de 98%) et la garantie de quatre heures pour le rétablissement des pannes (GTR). A partir de la cinquième heure de panne, le client est indemnisé. Pour réussir son pari, Wana a contracté des partenariats avec des leaders mondiaux des télécommunications (British Telecom, Colt, Oranges) afin de parer aux imprévus qui causent des préjudices aux sociétés marocaines travaillant surtout à l’international.

WANA affiche clairement sa volonté et son ambition d’être un interlocuteur et un accompagnateur fidèle à l’entreprise marocaine à laquelle les dernières technologies, les plus innovantes en matière de télécommunications, sont transmises pour profiter pleinement de leur apport. La question du haut débit fait partie des priorités puisque « la fibre optique est présente, dans un premier temps, entre Rabat et Casablanca et sera développée dans les autres grandes villes à très brève échéance. La communauté des affaires pourra « bénéficier d’un service de grande qualité, en toute transparence », estiment les opérateurs de Wana.

Par ailleurs, parmi les valeurs de l’entreprise Wana, la démocratisation de l’accès aux service des télécommunications figure à l’ordre du jour. Des baisses de prix de 20 à 25% par rapport aux tarifs actuels sont envisagés à moyen terme.Signalons que le nouvel opérateur compte aussi offrir des solutions adaptées aux besoins des petites, moyennes et grandes entreprises.

Wana veut atteindre la barre de 4 millions de clients, en 5 ans, et compte s’attaquer également aux offres de revente de capacité, de collecte ou de terminaison de trafic pour renforcer les échanges numériques entre le Maroc et le reste du monde. Rappelons enfin que Wana, grâce au soutien du groupe ONA et de la SNI, a investi plus de six milliards de DH pour engager son développement.

Source : Al Bayane

Tags: , , ,


A lire également

Réaction