La société marocaine à l’heure du e-gouvernement

Internet | | Le 29 octobre, 2009 - 16 h 49 min

egovLe Ministère de l’Intérieur, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique, le Ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, le Ministère chargé des Affaires Economiques et Générales, le Ministère chargé de la Modernisation des Secteurs Publics et l’Agence Nationale de Règlementation des Télécommunications ont signé le 10 octobre 2009 à Rabat une convention visant la mise en place d’une coopération et une concertation dans le cadre de l’exécution du programme « e-gouvernement ».

Ce programme, qui s’inscrit dans le cadre du «Plan Maroc Numeric 2013 », vise notamment à mettre en place plusieurs projets et services électroniques au profit des citoyens et de l’entreprise. Ces services devraient assurer l’efficacité des services publics qui ont un impact important sur la vie économique et sociale à l’échelle du pays. Il est important d’offrir ces services de façon intégrée, transparente, sécurisée, continue et efficace, grâce aux TIC.

A travers cette convention, les parties signataires proposeront régulièrement les moyens et outils à mettre en oeuvre pour le déploiement efficace de ce programme et s’engagent à veiller à la mise en place des différents projets et services e-gouvernement et à en évaluer l’état d’avancement et les résultats.

A propos du CNTI :
Le CNTI est le Conseil National des Technologies de l’Information et de l’Economie Numérique. Il a été institué par le décret n°2-08-444 du 21 mai 2009 et a pour mission de coordonner et d’assurer le suivi et l’évaluation de la mise en oeuvre des politiques nationales visant le développement des technologies de l’Information et de l’économie numérique.

Tags: , ,


A lire également

Réaction