LinkedIn : Une entrée fracassante !

A la une, Internet, Société | | Le 24 mai, 2011 - 20 h 38 min

Linkedin, l’un des géants du réseau social professionnel, a réalisé une entrée fracassante en bourse jeudi dernier en vendant plus de 8 millions d’actions à 45 dollars (initialement prévue à 32 dollars la veille). Une large partie des acquéreurs se sont empressés de revendre ses actions mais à plus du double de leur prix initial (98 dollars à la clôture de la bourse). Elles ont même atteint les 106,96 dollars en cours de séance.

Outre le fait que les dirigeants de LinkedIn auraient pu vendre leurs actions à un prix plus élevé (45 dollars étaient le prix conseillés par les banques), nombre d’experts se demande si nous n’assistons pas à la formation d’une nouvelle bulle internet comme celle des années 90.

Le prix de l’action est d’autant plus surprenant, sachant que l’année dernière, une participation dans le réseau social se négociait à 20 dollars sur le second marché (lieu d’échange de parts d’entreprises avant leur entrée en bourse).

LinkedIn, avec ses 100 millions d’utilisateurs dans le monde dont 150 000 au Maroc, a une valeur boursière de 9 milliards de dollars alors que son chiffre d’affaire n’était que de 243 millions de dollars en 2010 et son bénéfice net de 3,4 millions. Même si le 1er trimestre 2011 a été très dynamique avec 94 millions de dollars de ventes (plus du double de l’année dernière), l’écart n’en est pas moins important.

Contrairement à Facebook, LinkedIn ne tire pas la totalité de ses revenus de la publicité mais seulement une partie. En effet, la moitié de ses revenus sont tirés du placement d’offres d’emploi.

Pour certains observateurs, le succès de l’introduction de LinkedIn en bourse est du à cette particularité du réseau. Mais pour beaucoup, cela n’est du qu’à l’attrait de la nouveauté et si Facebook avait été introduit en bourse avant LinkedIn, ce dernier n’aurait pas connu la même réussite.

Bulle internet ou pas, il est certain qu’avec les prochaines entrées en bourse de Facebook et de Groupon, les spéculations vont continuer encore longtemps.

Ez-zouak Nabil

Tags: , , , ,


A lire également

Réaction