Offre 3G Méditel : La concurrence s’aiguise

Internet, Telecom | | Le 19 avril, 2007 - 11 h 39 min

Les premiers services 3G arrivent chez Méditel. Celui-ci avait déjà annoncé, à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels en mars, son futur produit 3G.

En attendant la téléphonie, programmée pour le début de l’année prochaine, c’est l’offre data qui sera mise ces jours-ci sur le marché. Une connectivité à l’Internet illimité, haut débit allant jusqu’à 3,6 Mb/s.

Le produit est destiné à l’entreprise mais aussi « à une clientèle de particuliers. « Ce nouveau produit est censé répondre aux attentes d’une clientèle -high value-, que nous souhaitons fidéliser » dit-on auprès de Méditel.

La connexion est basée sur la technologie HSDPA, dite 3,5 G ou 3G+, protocole offrant des performances dix fois supérieures à la 3G-UMTS R’99 – dont il est une évolution logicielle. Résultat : une connexion rapide réalisée grâce à un modem USB ou à une carte intégrée PCMCIA, sans besoin de ligne téléphonique, elle est donc mobile. Casablanca, Rabat et Marrakech auront le privilège du lancement.

« Les autres villes suivront », précise le management de l’opérateur. Côté prix, Méditel s’aligne sur le marché : 599 DH/HTpar mois, Maroc Telecom propose l’ADSL 4 Mb/s à 583 DH//HT, mais sans l’avantage de la mobilité. L’offre 3G de Wana est, pour sa part, à 540 DH/HT, mais pour une connexion entre 300 Kb/s et 700 Kb/s par utilisateur avec des pics possibles de 2Mb/s. Le modem par contre est à 0 DH chez Méditel pour un abonnement de 24 mois et de 690 DH pour 12 mois. A concurrence, encore une fois, avec Wana qui propose 990 DH pour un abonnement d’une année, 600 DH pour deux ans et moins de la moitié pour un engagement de trois ans.

Le lancement de la 3G sera accompagné d’une multitude de services. Le package nommé « Innovation », avec une campagne en « teaser » déjà en place, est destiné à la même cible. Les petits plus comprennent notamment des services à valeur ajoutée comme la « copie contact » qui permet aux abonnés de sauvegarder leur répertoire sur une base de données de l’opérateur et de le récupérer en cas de pertes de la carte Sim. Ou encore le « transfert de solde » permettant de permuter un crédit d’un numéro à un autre. En plus, les points de vente seront relookés selon le concept « Espace ». Une reconfiguration des agences plus cosy où le client pourra écouter de la musique, télécharger des documents ou encore surfer sur Internet. Méditel compte aussi remettre son portail au goût du jour. Discrétion absolue par-contre sur les montants d’investissements.

La 3G au téléphone pour 2008

Les offres de produits s’enchaînent donc, mais ne se ressemblent pas forcément… Maroc Telecom qui propose déjà l’ADSL avec une connexion pouvant atteindre 20Mb/s ne s’est pas encore manifesté sur la 3G. L’annonce de l’offre de Méditel, par contre, a été précédée, in extremis, par Wana.

Celle-ci a en effet déjà lancé son produit, construit autour d’une technologie complètement différente. Mais au-delà des technologies utilisées, c’est surtout la diversité des services qui interpelle. A qui sera le plus innovant, le plus rapide, le plus compétitif non seulement en termes de prix mais aussi en qualité de service et en valeur ajoutée… Le lancement des services 3G en téléphonie, prévu au début de l’année prochaine, aiguisera certainement cette concurrence. Wana, de son côté, a déjà annoncé que l’enjeu majeur de la 3G était pour elle l’accès à l’offre voix mobile.

La bataille se fera donc entre les deux opérateurs dans un marché de clientèle « high value » somme toute assez réduit.

Source : L’Economiste

Tags: , ,


A lire également

Réaction