Opération Pack Menara : Microsoft vs logiciels libres

Internet | | Le 12 mai, 2007 - 3 h 18 min

L’offre promotionnelle « Pack Menara », lancée par Maroc Telecom constitue un nouveau marché sur lequel se livre une bataille acharnée entre le géant américain du Software, Microsoft et les promoteurs des logiciels libres.

Rappelons que l’opération Pack Menara 2004 a permis aux distributeurs d’écouler plus de 15.000 unités. Qui équipera les ordinateurs destinés à l’opération de cette année ? A quelques jours du lancement officiel (qui a d’ailleurs été reporté puisqu’il était prévu pour le 2 mai ; les tractations vont bon train entre les parties, « mais aucune décision n’a été prise ».

Il n’en reste pas moins que les tergiversations constituent déjà un « petit » échec pour la filiale marocaine du géant américain qui n’avait encore jamais été inquiétée sur ce marché. Rappelons que les ordinateurs des offres Menara ont toujours été équipés d’une licence Windows. Mais cette année, la chose ne semble plus acquise. Et pour cause, des distributeurs jugent la licence « trop chère » pour cette offre « censée être promotionnelle », confie un distributeur sous couvert d’anonymat.

Contacté par L’Economiste, un responsable de l’opérateur historique indique « que pour l’heure, aucune convention n’a été signée avec Microsoft. Nous travaillons avec les distributeurs pour trouver un terrain d’accord qui permettra au client final de se procurer un ordinateur dans les meilleures conditions et avec un prix très attractif ».

Le problème est tout autre du côté de la firme américaine qui assure avoir proposé la licence vista starter avec un prix abordable pour cette offre promotionnelle. « Il ne s’agit pas de savoir si les ordinateurs Menara seront ou pas équipés de licence Windows, mais plutôt est-ce que ces licences sont originales ou piratées ? » martèle Nacer Kettani, directeur général de Microsoft Nord Afrique. Et d’ajouter, « nous ne voulons pas imposer notre produit. Les clients ont le choix d’acheter ou pas un ordinateur équipé d’une licence Windows. Mais les distributeurs doivent savoir que s’ils se procurent des licences piratées, les postes s’arrêteront de marcher ce qui ne constitue une bonne affaire pour personne ».

Microsoft ira-t-il jusqu’à mettre l’alliance des éditeurs (Business Software Alliance) dans le coup ? Auquel cas, les distributeurs du Pack devraient se méfier des visites inopportunes des huissiers qui accompagnent généralement les enquêteurs de BSA pour constater judiciairement la présence ou pas de logiciels piratés dans les magasins des distributeurs. Rappelons que l’offre Menara permet aux ménages d’accéder à des PC à partir de 3.500 DH, voire des portables à près de 4.000 DH. Outre l’ordinateur, l’offre comprend un abonnement ADSL de 24 mois avec un pack modem et un bon de réduction de 300 DH destiné aux distributeurs.

Libre

Un logiciel libre donne à toute personne qui en possède une copie le droit de l’utiliser, de l’étudier, de le modifier et de le redistribuer. Ce droit est souvent donné par une licence libre. Richard Stallman a formalisé la notion de logiciel libre dans la première moitié des années 1980 puis l’a popularisée avec le projet GNU et la Free Software Foundation (FSF). Depuis la fin des années 1990, le succès des logiciels libres suscite un vif intérêt dans l’industrie informatique et les médias. Les logiciels libres sont souvent présentés comme la principale alternative aux logiciels propriétaires, notamment ceux de l’éditeur Microsoft. Certaines administrations ont même commencé à migrer vers des environnements open source pour des impératifs de compression de coûts.

Source : L’Economiste

Tags: , , , , ,


A lire également

Un commentaire

  1. RQIBI Mohamed dit :

    vrement bonne idée

Réaction