Job Fair 2007 : "L’offshoring : Réalisations, Opportunités & challenges" en question à Ifrane

NTIC | | Le 3 mars, 2007 - 3 h 42 min

L’Association des lauréats de l’Université Al Akhawayn « Al Akhawayn Alumni », organise à Ifrane la quatrième édition du Job Fair les 5 et 6 avril 2007.

 

 

L’objectif du Job Fair est de permettre aux entreprises, aux étudiants et aux lauréats de l’Université de se rencontrer, de se connaître et en même temps d’étudier les opportunités de recrutement et de stages au sein des entreprises présentes.

Après seulement trois éditions, cet événement s’est imposé parmi les rendez-vous majeurs du recrutement au Maroc. Les managers des plus grandes sociétés viennent chaque année y rencontrer des lauréats d’Al Akhawayn.

Pour les jeunes diplômés, c’est l’occasion de s’informer sur le marché de l’emploi et de se renseigner sur les opportunités offertes par les entreprises.

Ainsi, le thème retenu pour cette quatrième édition est :

« L’offshoring : Réalisations, Opportunités & challenges ». Le choix de ce thème n’est pas fortuit. L’Offshoring est un secteur en pleine évolution au Maroc. L’Etat en a fait d’ailleurs un pilier central du « Plan Emergence ». A l’horizon 2012, le gouvernement table sur la création de 100 000 emplois dans les métiers de la délocalisation. Certes, le Maroc offre des avantages comparatifs considérables : proximité géographique, connaissance des langues, main d’œuvre bon marché…

Pour relever le défi, le Maroc a également besoin de ressources humaines compétentes. Quelle politique de formation adopter ? Comment recycler les diplômés aux métiers de l’offshoring ? Comment réduire le turn-over dans les centres d’appels ?

Autant de questions auxquelles essaieront de répondre un panel d’intervenants les 5 et 6 avril prochains à Ifrane. Parmi les intervenants, on peut citer entre autres Hassan Bernoussi directeur des Investissements extérieurs, Mohamed Benchâaboun, DG de l’Agence nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT), Jamal Benhamou Directeur de l’APEBI,… ainsi que les principaux intéressés, en l’occurrence les représentants de sociétés marocaines d’offshorring.

Outre les débats sur l’Offshoring, deux jours durant, les responsables RH de différentes entreprises participantes vont recevoir dans leurs stands les étudiants et lauréats afin de recueillir leurs CV et, éventuellement, leur faire passer des entretiens préliminaires. Parallèlement, ces mêmes responsables RH feront le tour de l’université pour découvrir les différentes infrastructures ainsi que les filières de l’université.

Enfin, le Job Fair (comme lors des précédentes éditions) sera aussi l’occasion pour les jeunes lauréats de bénéficier des expériences de leurs prédécesseurs qui ont déjà intégré le monde du travail. A ce titre, des tables rondes seront organisées.

Pour rappel, les éditions 2004, 2005 et 2006 ont permis d’attirer respectivement 18, 33 et 40 entreprises nationales et multinationales.

Cette année, une cinquantaine d’entreprises devrait prendre part à cette manifestation, notamment : ArabBank, Capgemini, Microsoft, Maroc Bureau, Motorola, Nokia, Unilevers…

CP

Tags: , ,


A lire également

Réaction