Forum international à Marrakech sur l’utilisation des Nouvelles Technologies en Microfinance

NTIC | | Le 24 février, 2010 - 18 h 24 min

Après la première édition qui s’est tenue en Inde en 2008, la 2ème conférence internationale Microfinance & Nouvelles Technologies (M.F.N.T.) se tiendra les 11 et 12 mars, au Royal Mirage Marrakech Hotel, à Marrakech, au Maroc.

Son objectif principal est de renforcer les synergies entre les deux secteurs afin de développer l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (T.I.C.) en microfinance.

Le thème de cette seconde édition, « Quels modèles gagnants pour l’accès aux services financiers des populations non-bancarisées ? », permettra d’aborder les sujets suivants :
- Quels systèmes d’information et de gestion pour la microfinance ?
- Quelles solutions technologiques pour améliorer les performances des institutions de microfinance ?
- Mobile banking et microfinance : quelle utilisation efficiente ?

Près de 50 experts internationaux animeront la conférence parmi lesquels des représentants des Institutions de Microfinance (I.M.F.), des sociétés spécialisées dans les T.I.C., du secteur bancaire, des télécommunications et du transfert d’argent, des autorités de régulation, des consultants, des bailleurs de fonds publics et privés et des agences de coopération internationale.

250 décideurs du monde entier sont attendus

Des exposants nationaux et internationaux mettront en avant leurs produits et leurs services

La conférence MFNT 2010 est une occasion unique de:
• rencontrer des décideurs du secteur des T.I.C. et de la microfinance du monde entier
• rencontrer vos partenaires, présenter vos produits et vos services
• attirer l’attention sur vos expériences réussies
• faire part de vos besoins en solutions I.T.
• vous informer sur les innovations susceptibles d’améliorer la portée et l’impact de la microfinance
• vous informer sur les technologies actuellement disponibles

La microfinance au Maroc : un marché prometteur pour les fournisseurs de T.I.C. intéressés par la microfinance

Au Maroc, le secteur de la microfinance est important et de plus en plus structuré, mais la demande en services financiers et non financiers est loin d’être satisfaite. Les principaux acteurs du secteur sont en quête de solutions technologiques leur permettant de diminuer leurs coûts, d’améliorer les services à la clientèle et d’être plus compétitifs.

• Avec 1,24 million de clients actifs, le secteur de la microfinance au Maroc est leader de la région MENA. Certaines institutions de microfinance (I.M.F.) marocaines sont d’ailleurs classées parmi les 20 plus grandes institutions de microfinance à l’échelle mondiale. Et pourtant, seulement 25% de la demande est satisfaite révélant ainsi le fort potentiel de croissance du marché de la microfinance au Maroc.

• Le secteur de la microfinance est en pleine évolution au Maroc : les grandes associations de microcrédit réfléchissent à l’opportunité de leur transformation en institutions financières encadrées juridiquement.

• Les I.M.F. et les banques marocaines sont rentables et bien structurées. Toutes deux sont à l’affût de solutions et de produits innovants leur permettant d’être compétitives : les N.T.I.C. sont désormais un élément clé de leur stratégie de différentiation.

En savoir plus : mfntsummit2010.com

Tags: ,


A lire également

Réaction