« Maroc Numeric 2013″ : 5,2 Milliards d’investissement

A la une, NTIC, Société | | Le 12 octobre, 2009 - 20 h 47 min

rj45Le Maroc a lancé samedi un programme sur 5 ans, baptisé « Maroc Numeric 2013″ et doté d’un budget de 5,2 milliards de dirhams, pour développer la technologie numérique.
Ce nouveau plan s’articule autour du développement de quatre axes : l’internet haut débit, l’e-gouvernement, la filière locale des technologies de l’information et l’informatisation des petites et moyennes entreprises (PME).
Lors de la présentation de cette nouvelle stratégie, quatre conventions ont été signées visant :
• la mise en place d’un programme d’e-gouvernement permettant d’accéder aux services de l’administration sur Internet à partir du Maroc et de l’étranger
• le développement d’Injaz, offre permettant à 80.000 ingénieurs et assimilés d’acquérir un portable et un accès Internet subventionnés à 85%
• la mise en place de Centres d’Accès Communautaires permettant aux populations rurales d’avoir accès aux télécommunications (Internet grand public Maroc Numeric 2013)
• la création d’un Fonds public-privé de 100 millions de dirhams afin d’encourager le développement de projets technologiques au Maroc
Les technologies de l’information (TIC), qui constituent 8% de PNB marocain, devraient, grâce à ce programme, atteindre les 12% en 2012.

Tags: ,


A lire également

3 commentaires

  1. Mustapha dit :

    Il serait plus utile de publier le texte intégrale de cette stratégie; Car Maroc télécom qui a pris les marocains en otage en faisant main basse sur le réseau téléphonique (RTC) ne veut toujours pas débrider les télécoms. Le pack ADSL à 299DH, c’est le prix du même pack en France à 29 euros, mais avec plus de 28 Mbit/s et non pas 128 KB/s comme le propose MT. Une pure arnaque ce débit qui rappelle les grands débuts de l’internet en 1975. Je signale que le SMIG en France est de 1200 euros et non pas 150 euros comme chez nous. MT a fait 5% de plus de clients sur une base inférieur à 1 million d’abonnés. Et cela ne les interpèlle même pas sur les prix qu’ils partiquent. Où voulez vous qu’un étudiant aille chercher 300 DH pour payer une connexion à 128 kbps. Pour télécharger un PDF de 128 mo il lui faudra 3 heures. Ces débit ne sont plus adaptés à l’informatique d’aujourd’hui. Le tout est de savoir comment notre gouvernement procédera t-il pour ramener le prix du téléphone et de l’ADSL à un niveau compatible avec le niveau socio-économique de la quasi-totalité des Marocains ? MT qui appartient à 52% à Vivendi ne se laissera pas faire. Voici une grave erreur de la privatisation au Maroc.

  2. Amine dit :

    100% d’accord avec Mr.Mustapha

Réaction