Remise des diplômes à l’INPT

NTIC | | Le 16 juillet, 2009 - 5 h 59 min
L’Institut National des Postes et Télécommunications (INPT) fête, le 10 juillet 2009, sous la présidence de Monsieur le Premier ministre, la remise des diplômes à sa 16ème promotion. Diplômes qui couronnent trois ans de cursus basé sur une formation de pointe et orienté
vers des objectifs opérationnels.
Cette année la cérémonie revêt un caractère exceptionnel : l’INPT double son effectif. Ce sont 192 lauréats, contre 108 en 2008, qui ont décroché leurs diplômes d’Ingénieur d’Etat. Il
s’agit de la première promotion qui répond aux objectifs de l’Initiative Nationale des 10 000 Ingénieurs. Objectifs réalisés avec une année d’avance par l’INPT. Cette Initiative vise à
satisfaire la demande croissante du Maroc en cadres hautement qualifiés.
« Pour ce qui est du secteur des TIC, l’augmentation prévue du nombre de lauréats des écoles d’ingénieurs va constituer 47% de l’effectif global prévisionnel des 10 000 ingénieurs
à l’horizon 2010 », souligne l’INPT. Mohammed Abdelfattah Charif CHEFCHAOUNI, Directeur de l’INPT
Le volet « qualité » n’a pas été omis. Les responsables de l’établissement ont pris une série de  mesures  pour  préserver  l’efficacité  de  la formation.  Ces  mesures  concernent
l’augmentation des ressources financières, le recrutement d’enseignants permanents, qui seront au nombre de 70 en 2010, et des intervenants vacataires issus du monde professionnel ainsi que le renforcement du corps administratif et des équipements.
L’INPT veille également à enrichir son offre pédagogique avec un encadrement adéquat, la mise en place de systèmes d’ingénierie, le développement de partenariats avec le monde de l’industrie et la formation des formateurs.
Enfin, l’école bénéficie de l’appui de son département de tutelle, l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications à laquelle il  est rattaché.  L’INPT et l’ANRT travaillent actuellement sur un projet d’annexe de l’école à Casablanca. Cette nouvelle structure formera à terme 100 lauréats par an et devrait démarrer ses activités à la rentrée
2009 au Technopark de Casablanca.
De plus, l’Institut et l’Agence travaillent conjointement sur la mise en place d’un Soft Center. Il s’agit d’une structure de développement logiciel qui accompagnera les entreprises du secteur des TI dans leurs projets de développement et favorisera l’émergence de nouvelles startups.

logo INPTL’Institut National des Postes et Télécommunications (INPT) fête, le 10 juillet 2009, sous la présidence du Premier ministre, la remise des diplômes à sa 16ème promotion. Diplômes qui couronnent trois ans de cursus basé sur une formation de pointe et orienté vers des objectifs opérationnels.

Cette année la cérémonie revêt un caractère exceptionnel : l’INPT double son effectif. Ce sont 192 lauréats, contre 108 en 2008, qui ont décroché leurs diplômes d’Ingénieur d’Etat. Il s’agit de la première promotion qui répond aux objectifs de l’Initiative Nationale des 10 000 Ingénieurs. Objectifs réalisés avec une année d’avance par l’INPT. Cette Initiative vise à satisfaire la demande croissante du Maroc en cadres hautement qualifiés.

« Pour ce qui est du secteur des TIC, l’augmentation prévue du nombre de lauréats des écoles d’ingénieurs va constituer 47% de l’effectif global prévisionnel des 10 000 ingénieurs à l’horizon 2010 », souligne l’INPT. Mohammed Abdelfattah Charif CHEFCHAOUNI, Directeur de l’INPT

Le volet « qualité » n’a pas été omis. Les responsables de l’établissement ont pris une série de  mesures  pour  préserver  l’efficacité  de  la formation.  Ces  mesures  concernent l’augmentation des ressources financières, le recrutement d’enseignants permanents, qui seront au nombre de 70 en 2010, et des intervenants vacataires issus du monde professionnel ainsi que le renforcement du corps administratif et des équipements.

L’INPT veille également à enrichir son offre pédagogique avec un encadrement adéquat, la mise en place de systèmes d’ingénierie, le développement de partenariats avec le monde de l’industrie et la formation des formateurs.

Enfin, l’école bénéficie de l’appui de son département de tutelle, l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications à laquelle il  est rattaché.  L’INPT et l’ANRT travaillent actuellement sur un projet d’annexe de l’école à Casablanca. Cette nouvelle structure formera à terme 100 lauréats par an et devrait démarrer ses activités à la rentrée 2009 au Technopark de Casablanca.

De plus, l’Institut et l’Agence travaillent conjointement sur la mise en place d’un Soft Center. Il s’agit d’une structure de développement logiciel qui accompagnera les entreprises du secteur des TI dans leurs projets de développement et favorisera l’émergence de nouvelles startups.

CP

Tags:


A lire également

Réaction