Hausse de 10.1 % du chiffre d’affaires de Maroc Telecom

Telecom | | Le 23 janvier, 2007 - 14 h 44 min

Maroc Telecom a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de plus de 22,61 milliards de dirhams, enregistrant ainsi une hausse de 10,1 % par rapport à 2005, et ce grâce « aux bonnes performances de l’ensemble des activités » de l’opérateur historique.

 

 

Un communiqué de Maroc Telecom précise que le chiffre d’affaires brut de l’activité « Fixe et Internet » s’est élevé en 2006 à quelque 12,61 milliards de dirhams (+5,6 %), alors que celui de l’activité mobile a atteint 14,68 milliards (+15 %).

Pour sa part, le chiffre d’affaires brut de Mauritel Fixe, opérateur mauritanien filiale du groupe Maroc Telecom, s’est élevé à quelque 309 millions de dirhams, en baisse de 6,9 % avec un parc de 37.447 lignes (-6,4 %), alors que Mauritel mobile a réalisé un chiffre d’affaire brut de 688 millions de dirhams, en hausse de 19,9 %, avec un parc de 601.221 clients (+29,2 %).

Le bon comportement de l’activité « Fixe et Internet » s’explique par le dynamisme du segment téléphonie publique, avec des revenus en hausse de près de 15 %, du trafic international entrant (+11 %), de l’activité Internet haut débit et des services de données aux entreprises et opérateurs (revenus en hausse de 13 %). Le parc Fixe, hors groupe Mauritel, s’est établi en 2006 à près de 1,27 million de lignes (-5,6 %), tandis que le parc ADSL poursuit sa croissance, en s’établissant à près de 384.000 lignes (+59 %).

Le dynamisme de l’activité mobile a été réalisée essentiellement sous l’effet de la forte croissance du parc actif, hors Mauritel, qui a atteint en 2006 près de 10,71 millions de clients, en hausse de 30 % par rapport à 2005 et de l’accroissement net de près 2,5 millions de clients en un an, note le même communiqué.

Pour le 4-ème trimestre 2006, le chiffre d’affaires consolidé de Maroc Telecom s’est établi à quelque 5,53 milliards de dirhams, en hausse de 5,1 % par rapport à 2005. Cette progression est affectée pour 109 millions de dirhams par une réappréciation ponctuelle des cartes prépayées chez les distributeurs.

Hormis cet élément non récurrent, la croissance du chiffre d’affaire s’établit à 7,2 %. « L’année 2006 est excellente. Sur l’ensemble de nos activités, le marché a bien réagi à nos offres innovantes, au point que la croissance des revenus a, une nouvelle fois, dépassé nos attentes », a estimé le président du directoire de Maroc Telecom, M. Abdeslam Ahizoune.

Maroc Telecom est coté simultanément à la bourse de Casablanca et à celle de Paris depuis décembre 2004.

CP

Tags:


A lire également

Réaction