L’Aid, la poule aux oeufs d’or des opérateurs de téléphonie Marocains

Société, Telecom | | Le 22 septembre, 2009 - 20 h 01 min

ramadanLes fêtes au Maroc, surtout religieuses, représentent depuis des années une aubaine financière pour les opérateurs de téléphone.

Déjà dès la veille de la fête d’Al Fitr, que les Marocains célèbrent lundi, le flot des appels et des SMS connait un frémissement dans le pays qui compte trois grands opérateurs avec en perspective près de 100 millions d’appels et près de 30 millions SMS pour souhaiter bonne fête après la fin du Ramadan.

Les prix de communication varient entre 1 et 2 dirhams la minute alors que celui du SMS s’élève à 1 dirham.

Les trois opérateurs, Maroc Telecom, Meditel et Wana, se sont engagés à poursuivre un programme d’investissement de l’ordre de 2,5 milliards de dirhams pour la construction de nouvelles stations et le renforcement des réseaux.

A un chiffre d’affaires de plus de 30 milliards de dirhams, le marché des télécoms contribue à hauteur de 7 pour cent du PIB marocain et devrait atteindre 10 pour cent en 2010.

Plus de 23 millions de Marocains (sur 33 millions d’âmes) ont un téléphone portable, près de deux millions ont un fixe alors que 900.000 personnes ont une connexion Internet, relève-t-on.

Fortement présent dans l’Afrique du Nord-ouest, Maroc Telecom, dont le Français Vivendi est l’actionnaire majoritaire, s’adjuge 60.71 pc du marché marocain.

APA

Tags: , , , ,


A lire également

Réaction