Maroc Telecom révise à la baisse son taux de croissance 2009

A la une, Telecom | | Le 29 juillet, 2009 - 18 h 31 min

abdeslam_ahizouneLe groupe « Maroc Telecom » a réalisé, durant le premier semestre 2009, un chiffre d’affaires consolidé de 14,6 milliards de dirhams (MMDH), qui s’est inscrit en hausse de 1,9% par rapport à la période correspondante de 2008, malgré « un contexte économique mondial difficile » et l’intensification de la concurrence.

Le président du directoire de Maroc Telecom, M. Abdeslam Ahizoune a présenté mercredi à Rabat à la presse, les résultats du 1er semestre de l’opérateur historique du Maroc.

Il a mis l’accent sur les performances des filiales à l’origine de la bonne tenue du groupe, qui compte quelque 19,6 millions de clients.
Pour illustrer les résultats satisfaisants du groupe, M. Ahizoune a annoncé un résultat net part du groupe de 4,6 MMDH (+2,6%) et un résultat opérationnel avant amortissement de 8,6 MMDH (+1%), pour une marge opérationnelle de 45%.

Avec le versement de 9,5 MMDH aux actionnaires au titre du dividende 2008 et des investissements dans les réseaux de plus de 1,6 MMDH, la trésorerie nette consolidée du groupe s’est établie à -5,3 MMDH à fin juin 2009, contre -4 MMDH une année auparavant.

Il ressort des résultats présentés par M. Ahizoune, que l’ensemble des activités du groupe au Maroc a généré, au 1er semestre 2009, un chiffre d’affaires net de 12,5 MMDH (+0,5%), pour un résultat opérationnel de 6,15 MMDH, en baisse de 7,4%.

Le chiffre d’affaires de l’activité mobile a atteint 9 MMDH (+1%), alors que celui de l’activité fixe et Internet s’est établi à 4,76 MMDH (+0,2%).

En Mauritanie, l’opérateur Mauritel a réalisé un chiffre d’affaires de quelque 565 millions de dirhams (+8,8%), pour un résultat opérationnel de 205 millions, en baisse de 3,2%, suite à la dégradation du résultat opérationnel du mobile dans un contexte de forte croissance du marché.

Le parc Mobile de Mauritel a progressé de près de 30% à 1,315 million de clients, alors que son parc Fixe s’est établi à plus de 56.000 lignes, en hausse de près de 22%, et celui de l’Internet s’est élevé à près de 11.000 accès, en hausse de 57%.

La même tendance à la hausse a été enregistrée au Burkina Faso où les activités de l’opérateur « Onatel » ont généré, à fin juin 2009, un chiffre d’affaires net d’environ 833 millions de dirhams, en hausse de 16,6%, pour un résultat opérationnel de 153 millions de dirhams (+90%).

A fin juin dernier, Onatel comptait près de 1,31 million de clients mobile (+74%), alors que le parc fixe revendiquait plus de 151.000 lignes, en hausse de 16%.

Confirmant le dynamisme des filiales africaines du groupe, Gabon Telecom a enregistré, durant le premier semestre 2009, un chiffre d’affaires de l’ordre de 593 millions de dirhams (+12,2%), pour un résultat opérationnel de 53 millions (+170%).

Au Gabon, l’activité mobile a enregistré une croissance de 26% à plus de 533.000 clients, alors que le parc fixe de Gabon Telecom a atteint 36.000 lignes en hausse de 17% et le nombre d’abonnés Internet a atteint plus de 19.000 (+62%).

Confiant en l’avenir, M. Ahizoune estime que son groupe maintiendra cette croissance jusqu’à la fin de l’année en cours. Il prévoit dans ce cadre une hausse de 2% du chiffre d’affaires consolidé pour toute l’année 2009, pour une marge opérationnelle de 45%.

Malgré la crise internationale, le président du directoire du groupe Maroc Telecom prévoit la préservation de la croissance économique au Maroc, soutenue par les projets d’envergure, et de bonnes perspectives de croissance en Afrique tirées par le potentiel de pénétration et des synergies à développer entre les filiales.

Il a mis l’accent, par ailleurs, sur les axes stratégiques de son groupe, citant notamment le renforcement de la relation avec la clientèle (fidélisation, distribution et qualité), la convergence des offres et la segmentation du marché.

Il a précisé que son groupe compte maintenir son leadership tout en contrôlant les marges, préserver la croissance par l’investissement et le développement à l’international et contribuer au développement économique et social, grâce au désenclavement des régions isolées et au développement des TIC.

Opérateur historique des télécommunications dans le Royaume, Maroc Telecom est côté simultanément à la bourse de Casablanca et à celle de Paris depuis décembre 2004. Ses actionnaires de référence sont le groupe Vivendi (53%) et l’Etat marocain (30%).

MAP

Tags: , , , , ,


A lire également

Réaction