Meditel dément une nouvelle fois

A la une, Telecom | | Le 16 mars, 2010 - 10 h 33 min

L’opérateur télécoms marocain « Méditel » a démenti, vendredi, avoir cédé une partie de son capital à des opérateurs étrangers.

Méditel a précisé, dans un communiqué, qu’il est « constamment sollicité par des opérateurs étrangers », mais « aucune décision, ni signature n’ont eu lieu » au sujet de la cession d’une partie de son capital.

Méditel est devenu 100 pc marocain, après l’acquisition par la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et le groupe FinanceCom des parts des opérateurs espagnol et portugais, « Telefonica » et « Portugal Telecom ».

Les deux groupes marocains avaient conclu le 1-er septembre 2009 un accord définitif relatif à l’acquisition de 64,36 pc du capital de Méditel, représentant la totalité des participations de Telefonica et de Portugal Telecom dans la société, pour environ 800 millions d’euros.

Méditel, dont le capital est ainsi détenu par la CDG (50 pc) et le FinanceCom (50 pc), revendique actuellement 10 millions de clients, soit environ 37 pc de part de marché, un chiffre d’affaires de plus de 5 milliards de dirhams, plus de 1.000 emplois directs et 20.000 indirects.

Créée en 2000, la société a investi 23 milliards de dirhams durant les dix dernières années et son plan d’investissement 2008-2011 prévoit 4 milliards de dirhams, autofinancés à hauteur de 75 pc.

Map

Tags: , , , ,


A lire également

Réaction