Orange-Méditel : 120 millions d’euros de plus-value pour les actionnaires marocains

A la une, Telecom | | Le 21 septembre, 2010 - 21 h 48 min

C’est désormais officiel, les négociations entre Méditel et Orange ont débouché sur un accord. Le groupe Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et FinanceCom, actionnaires majoritaires du deuxième opérateur marocain de télécommunication auraient conclu la cession de 40% des parts de Méditel pour 640 millions d’euros. Les actionnaires principaux se trouvent gâtés…

Conformément à ce que nous annoncions le mois dernier, Orange, filière mobile de l’opérateur français France Télécom (FT), entrera dans le capital Méditel.  « La transaction porte sur un montant de 640 millions d’euros pour 40% du capital et des droits de vote de Médi Télécom », annonce un communiqué de presse de FT, cité par l’agence de presse Reuters.

Cette transaction, rendue publique lors d’un point presse ce mardi à Rabat, permet à Orange de venir se frotter sur le marché marocain à son concurrent français Vivendi et constitue, selon son directeur général Stéphane Richard, « la première concrétisation de notre nouvelle politique de croissance hors d’Europe ».

Pour leur part, les actionnaires principaux de Méditel se frottent également les mains. En effet, la CDG, et  FinanceCom, qui reprenaient en 2009 les 64,36% de l’espagnol Telefonica et de Portugal Telecom pour 400 millions d’euros chacun, réalisent aujourd’hui une plus-value d’environ 120 millions d’euros chacun sur les parts vendues.

Cette manne financière est plus que bienvenue, puisqu’elle constitue un important flux entrant de devises, après les 800 millions d’euros qui avaient servi à rapatrier le capital de Méditel l’année dernière.

L’autre coup de maître réussi par Méditel, ou plutôt par ses actionnaires, est de s’attirer un partenaire de référence en matière d’innovations techniques. Les prouesses d’Orange dans ce secteur ne sont plus à débattre dans l’Hexagone, où la marque est l’un des leaders du marché. Ceci étant, Méditel pourrait négocier au mieux certains équipements de pointe pour les réseaux, les téléphones et autres services.

Les 60% des parts restantes restent donc bien marocaines, et la vente a rapporté des avantages conséquents. Une très bonne affaire en somme pour Méditel dont la valeur vient d’être portée à 2.14 milliards d’euros.

Source: Yann Ngomo pour Yabiladi.com

Tags: , , , , ,


A lire également

Réaction