Portable : Les clients peuvent changer d’opérateur sans changer de numéro

Telecom | | Le 28 avril, 2007 - 1 h 27 min

portable zoomLa portabilité des numéros fixe et mobile est à l’ordre du jour.Sur le plan technique, elle est déjà opérationnelle. D’un point de vue commercial, elle entrera incessamment en vigueur.

L’Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) avait fixé le 1er janvier dernier pour les numéros relevant du plan de numérotation du mobile. Elle avait également fixé le 31 mars pour les numéros relevant du plan de numéroation du fixe.

En raison des difficultés techniques rencontrées par les opérateurs pour la mise en oeuvre de la portabilité des numéros mobiles dans les délais fixés préalablement, un délai supplémentaire leur a été accordé, pour que les dispositifs nécessaires (infrastructure, base de données clients…) soient mis en place.

Il faut retenir que la portabilité est une solution permettant au consommateur de choisir son opérateur téléphonique sans contrainte technique, administrative ou tarifaire. Avant la mise en oeuvre de cette opérabilité, le consommateur n’était pas en mesure de garder son numéro s’il avait décidé de résilier son abonnement auprès de son opérateur initial pour s’abonner chez un autre opérateur. Or, aujourd’hui, c’est une obligation réglementaire pour les opérateurs de donner la possibilité à tout client d’utiliser le même numéro téléphonique, fixe ou mobile, qu’il s’agisse d’un abonnement post-payé ou prépayé (utilisant une carte prépayée) et ce, indépendamment de l’opérateur auprès duquel il est abonné. Autrement dit, les clients de Maroc Telecom peuvent conserver leurs numéros téléphoniques même s’ils choisissent de s’abonner à Wana ou Méditel et vice-versa.

La publication mensuelle de l’ANRT précise qu’avec la portabilité des numéros, le client peut changer d’opérateurs sans devoir changer de numéros. Grâce à ce nouveau dispositif, tout se passe en une seule procédure pour le client. Celui-ci n’a plus qu’à souscrire une offre auprès de son nouvel opérateur qu’il mandate pour résilier son contrat auprès de son ancien opérateur. Ainsi, le client peut-il bénéficier de sa nouvelle ligne avec son numéro porté dans un délai maximum de 15 jours calendaires après sa demande.

La portabilité présente aussi un avantage pour les PME-PMI, dont le changement des numéros téléphoniques (mobiles ou fixes) génère souvent des coûts considérables (perte d’opportunités d’affaires faute d’être joignable sur l’ancien numéro, frais de ré-impression des papiers commerciaux, cartes visites…).

Pour bénéficier de la portabilité, le client formule sa demande uniquement auprès du nouvel opérateur et lui fournit toutes les informations nécessaires au traitement de sa demande. L’opérateur receveur se charge de contacter l’ancien opérateur et d’effectuer toutes les démarches techniques nécessaires et de résiliation de l’ancien contrat. La réglementation en vigueur stipule que l’opération de portage ne doit pas dépasser un délai de 15 jours entre la date de formulation de la demande, par le client, et celle où le numéro est opérationnel chez le nouvel opérateur.

A la date précisée par l’opérateur receveur, le client procède au changement de la carte SIM pour rendre opérationnel le partage. A partir de ce moment, le client ne bénéficie plus des services de son ancien opérateur et accède aux services de son nouvel opérateur.

Source : Libération

Tags: ,


A lire également

Réaction