Interview de Sofiane Ammar président de Kleema : « Il y a eu rétablissement de la liaison par Wana mais celui-ci n’est que partiel »

A la une, Interviews, Telecom | | Le 29 septembre, 2009 - 20 h 56 min

SofianeAmmarSofiane Ammar président et Thomas Bincaz le directeur associé ont  créé Kleema afin de proposer aux ressortissants marocains via un partenariat avec l’opérateur Wana, des offres de ruptures telle que l’offre « Deema Direct » qui propose des appels illimités à destination du Maroc. Le 7 septembre un incident entre Wana et Kleema privera quelques 50 000 clients de son service. Sofiane Ammar revient pour ITMaroc.com sur les détails…

ITMaroc.com : Le 7 septembre 2009 vos services ont été brutalement coupés, Wana invoquant plus tard un manquement aux obligations contractuelles, pourriez vous nous expliquer vos raisons ?

S.Ammar : L’explication officielle donnée  le 7 Septembre était un problème technique et c’est bien plus tard le 11 Septembre que nous avons été informé d’une résiliation unilatérale et immédiate de notre contrat et en conséquence d’une coupure du service.

Nous avons des relations commerciales avec WANA depuis deux ans maintenant et nous avons un contrat qui expire en Mars 2011. Au delà de la forme utilisée pour cette coupure, sur le fond nous avons toujours remplis nos obligations contractuelles. Nous ne comprenons absolument pas les raisons d’une telle coupure. Les raisons officielles que WANA ont invoqué n’ont aucun rapport avec nos engagements contractuels.

Nous achetons deux types de services à WANA, un au forfait et un à la minute. Les factures relatives à ces deux services ont toujours été réglées dans leurs délais. Très sincèrement nous ne pouvons que constater l’atteinte aux intérêts des  Marocains Résidants à l’étranger.

Quelles dispositions avez-vous pris auprès de vos abonnées qui en subissaient directement les conséquences ?

D’abord nous communiquons systématiquement les informations sur l’état du service, nous allons ensuite réparer le préjudice de l’ensemble de nos abonnés dès que nous pourrons l’évaluer.

et Wana a finalement rétabli la liaison…

Nous avons gagné un procès en référé et fait juger que la coupure était d’abord abusive, sur la forme comme sur le fond. Depuis, il y a eu effectivement un rétablissement de la liaison, mais celui-ci est partiel dès lors qu’uniquement une partie de nos capacités télécoms ont été rétablis par Wana. Nous espérons toujours pouvoir rétablir très vite un partenariat plein et entier, basé sur une confiance réciproque. Mais cela implique une volonté de dialogue que nous ne sommes pas sûre de ressentir.

Au regard de cet incident, les offres de ruptures ont-elles réellement le champ libre au Maroc ?

WANA a été l’initiatrice en Afrique avec nous d’un modèle économique en rupture par rapport à ce qui existe sur le marché de gros de la minute à l’international entre opérateur. Ce modèle a permis de faire du recrutement en local d’abonnés fidèles pour Wana et nous a permis d’offrir aux MRE une offre unique en Europe et sur le continent américain. Nous étions au démarrage d’une phase d’industrialisation et ce qui se passe est très regrettable. Notre stratégie a été adoptée par Tunisie Telecom et nous sommes dans des stades avancés avec d’autres opérateurs en Afrique sur la mise en place de ces offres. L’idée sous jacente et aussi de permettre à des opérateurs du Sud d’offrir de nouvelles offres à l’international. Nous souhaitons faire évoluer les usages des MRE et d’autres communautés, pour passer d’un système couteux pour l’usager d’offres pré payées ou d’offres avec des coûts cachés, à un système d’offres illimités à un cout fixe, avec des déclinaisons parallèles (Illimité à partir d’une certaine heure par exemple). Notre volonté est d’autant plus affirmée qu’il faut bien admettre que depuis plus de 30 ans, les offres historiques n’ont pas évolué en faveur du consommateur ethnique.

Vous venez récemment de dépasser la barre des 50 000 clients vers l’Afrique du nord en moins d’un an, comment expliquer ce succès ? Quelle part représente les appels vers le Maroc dans votre portefeuille ?

Notre succès me parait lié tout à la fois à l’attractivité économique de nos offres, à la qualité des infrastructures techniques qui nous permet de gérer des centaines de milliers d’appels à travers le monde et à un service client de qualité. Le maroc représente plus de 90% de notre portefeuille.

En guise de conclusion, auriez-vous un message à passer auprès de vos abonnées ou futures abonnées.

D’abord, nous les remercions pour nous avoir fais confiance que ce soit par rapport à leurs abonnements récurrents ou en acceptant nos méthodes de paiement par Internet (Carte Bleur et Paypal).  Ensuite, nous tenons à leur dire que nous faisons tout pour assurer la qualité de nos services. Enfin, qu’ils sachent que nos relations n’en sont qu’à leur début : avant la fin de l’année, nous allons offrir sur notre site de nouveaux services les MRE

Propos recueillis par RA ITMaroc.com.

Sofiane Ammar Digest :

Ancien Fondateur associé d’opérateurs (ISDnet, B3G,Cable & Wireless France) Internet et de téléphonie en France et Europe, Diplômé d’un DEA d’Informatique & Systèmes à l’université Paris-Dauphine. Par ailleurs Sofiane Ammar est par ailleurs un business angel  dans des sociétés tels que FortiNet, VeePee, Converged Managed System, IP Media, Mimesis Republic … De 2000 à 2003 il a été Directeur General charge des Opérations de Cable & Wireless France ainsi que Vice Président Europe Produits & Developpement à l’international.

Kleema :

Kleema est un opérateur de télécommunication éthnique créé fin 2007 pour mettre en place des services en  « rupture » avec les usages dans les telecom vers l’afrique et avec la volonté d’apporter aux diasporas maghrébines et africaines des services dématérialisés sur Internet au travers du portail www.kleema.com

Tags: , ,


A lire également

2 commentaires

  1. NASSER dit :

    sofiane ammar et thomas bincaz savent que leur service kleema direct ne fonctionne pas mais ils continuent à encaisser des abonnements, moi je suis un nouveau client et il n’ont pas mentionné sur leur site que leur service était suspendu avec wana, rien du tout alors qu’il continue a encaisser des abonnements, c’est honteux.

  2. Youssef dit :

    Salut,
    Kleema vient d’augmenter ces tarifs de 500% sans prévenir ses abonnés (soi disant un e-mail a été envoyé, sauf que moi j’ai rien reçu)
    Maintenant impossible de se faire rembourser les 89€.
    Kleema c’est des Arnaqueurs

Réaction