Téléphonie mobile : Le Maroc, 6ème marché le plus compétitif dans le monde arabe

A la une, Telecom | | Le 20 mai, 2011 - 18 h 13 min

Le marché de téléphonie mobile marocain occupe le sixième rang dans le monde arabe en termes de compétitivité. Tel est le résultat de l’étude que vient de publier le cabinet de conseil Arab Advisors Group. Ce classement ne prend pas en compte les tarifs de communication. Dans cette catégorie, le Maroc se distingue comme le pays arabe où les coûts de communication mobile sont les plus chers pour les consommateurs.

Le Maroc est le sixième marché de téléphonie mobile le plus compétitif des 19 pays et territoires arabes analysés par le cabinet de conseil Arab Advisors Group). L’année dernière, comme en 2009 d’ailleurs, le royaume occupait le même rang. Une stagnation qui ne veut pas dire que le marché marocain n’évolue pas de l’intérieur. Mais cette évolution est comparée avec celles des autres pays pris en compte par l’étude de ce groupe, membre de la Banque d’investissement arabe en Jordanie (AJIB).

L’Arab Advisors Group prend en considération plusieurs critères, mais pas celui des tarifs de communication. 9 autres critères ont permis de classer les marchés concernés, à savoir : le nombre de licences délivrées et des opérateurs potentiels attendus en 2011, le nombre d’opérateurs présents sur le marché, les parts de l’opérateur historique, les services prépayés et postpayés, l’offre de 3G, ou encore celle du Smart phone, qui a été intégrée parmi les critères d’analyse.

Concurrence à la marocaine

Pour ce rapport de mai 2011, l’Arabie saoudite apparaît comme le marché le plus compétitif, devant la Jordanie (premier en 2010) et la Palestine. Le dynamisme du marché saoudien s’explique par la diversité des offres prépayés et postpayés (19 et 23), et par la disponibilité du Smart phone. Le Liban, la Syrie et la Libye sont toujours considérés comme les marchés les moins compétitifs.

Pour rappel, de précédents rapports de l’Arab Advisors Group révélaient que le Maroc arrivait en tête des pays les plus chers en communication mobile dans le monde arabe (y compris les SMS et MMS).  Depuis quelques temps, la concurrence s’intensifie entre les trois opérateurs nationaux (Maroc Telecom, Meditel et Inwi, de Wana Corporate). En témoignent les offres de recharges doublées, triplées, voire quadruplées, lancées récemment au Maroc. Une compétition claire pour attirer les clients, mais les baisses réelles qu’elles entrainent en termes de coûts d’appel restent difficiles à évaluer.

Source : Yabiladi.com

Tags: , , , , ,


A lire également

Réaction