Wana coupe les services de Kleema !

A la une, Telecom | | Le 19 septembre, 2009 - 9 h 46 min
D’après un communiqué de Kleema, l’un des opérateurs télécom offrant l’illimité vers le Maroc, les services à destination du Maroc ont été coupés purement et simplement par l’opérateur Wana le 7 septembre 2009. Ce n’est que le 11 septembre que Wana justifiera dans une premier temps cette coupure par des problèmes techniques… il est plausible que derrière cette coupure se cacherait une autre raison beaucoup plus commerciale que technique et en effet désormais, Wana justifie une rupture de partenariat en invoquant un prétendu non respect d’obligations contractuelles…
Considérant cette rupture comme totalement injustifiée, Kleema a immédiatement saisi la justice, en entamant les procédures juridiques nécessaires à l’encontre de Wana, afin d’obtenir le rétablissement du service ou à défaut la réparation du préjudice. Le contrat liant les deux opérateurs courrait en effet jusqu’au milieu du 1er semestre 2011, et cette rupture entraîne pour Kleema un très lourd préjudice.
Sans attendre, Kleema a par ailleurs pris toutes les mesures nécessaires afin de dédommager ses clients. Il a arrêté dès le 9 Septembre tous les prélèvements des abonnements, et a entamé l’analyse de tous les abonnements vers le Maroc afin de pouvoir indemniser ou compenser ses abonnés du préjudice subi.
D’autre part, Kleema a d’ores et déjà commencé à travailler à la mise en place de solutions alternatives, afin de proposer à ses clients très bientôt une nouvelle offre permettant la reprise de ses services précédemment assurés via son partenariat avec Wana.
Un coup porté aux intérêts des marocains résidant à l’étranger
Au-delà du préjudice subi par Kleema, la coupure unilatérale décidée par l’opérateur Wana est un coup porté aux intérêts des communautés marocaines résidant à l’étranger. Le service Deema Direct proposé par Kleema était en effet à ce jour la seule véritable offre d’appels illimités vers le Maroc sur la base d’un abonnement à la semaine, au mois ou à l’année, introduisant un usage d’abondance du téléphone à des tarifs extrêmement compétitifs, sans commune mesure avec les offres à la minute proposées par tous les autres opérateurs. L’offre Deema Direct est le fruit de la stratégie de rupture adoptée par Kleema lors de son lancement au début 2008 : introduire des offres d’appels illimités à partir de l’Europe Occidentale et de l’Amérique du Nord vers le Maghreb et à terme l’Afrique, en premier lieu vers les mobiles. La décision prise par Wana ne remet pas en cause cette stratégie, qui est d’ores et déjà couronnée de succès, Kleema ayant récemment dépassé la barre des 50.000 abonnés vers les trois pays du Maghreb : le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. Vers la Tunisie, Kleema a introduit depuis Juillet 2009 des services similaires à l’offre Deema vers le Maroc, via un partenariat exclusif avec l’opérateur historique Tunisie Télécom. L’opérateur travaille activement à l’élargissement de son offre sur les mêmes bases, et à la mise en place de services similaires vers d’autres pays, en Afrique subsaharienne notamment.
A propos de Kleema
Fondé en 2008 par Sofiane Ammar, déjà à l’origine de plusieurs modèles en rupture dans les télécoms (ISDnet, B3G Telecom, ..) et Thomas Bincaz, Kleema est le seul opérateur de la zone euro méditerranéenne à proposer des communications téléphoniques illimitées, vers les numéros fixes et mobiles en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne, avec des modalités de souscription variées. Ses services sont disponibles dans la plupart des pays d’Europe et en Amérique du Nord.

kleema-telephonez-illimite-vers-lalgerie-maro-L-1D’après un communiqué de Kleema, l’un des opérateurs télécom offrant l’illimité vers le Maroc, les services à destination du Maroc ont été coupés purement et simplement par l’opérateur Wana le 7 septembre 2009. Ce n’est que le 11 septembre que Wana justifiera dans une premier temps cette coupure par des problèmes techniques… il est plausible que derrière cette brutale coupure se cacherait une autre raison beaucoup plus commerciale que technique et en effet, Wana   justifie  désormais une rupture de partenariat en invoquant un prétendu non respect d’obligations contractuelles…

Considérant cette rupture comme totalement injustifiée, Kleema a immédiatement saisi la justice, en entamant les procédures juridiques nécessaires à l’encontre de Wana, afin d’obtenir le rétablissement du service ou à défaut la réparation du préjudice. Le contrat liant les deux opérateurs courrait en effet jusqu’au milieu du 1er semestre 2011, et cette rupture entraîne pour Kleema un très lourd préjudice.

Sans attendre, Kleema a par ailleurs pris toutes les mesures nécessaires afin de dédommager ses clients. Il a arrêté dès le 9 Septembre tous les prélèvements des abonnements, et a entamé l’analyse de tous les abonnements vers le Maroc afin de pouvoir indemniser ou compenser ses abonnés du préjudice subi.

D’autre part, Kleema a d’ores et déjà commencé à travailler à la mise en place de solutions alternatives, afin de proposer à ses clients très bientôt une nouvelle offre permettant la reprise de ses services précédemment assurés via son partenariat avec Wana.

Un coup porté aux intérêts des marocains résidant à l’étranger

Au-delà du préjudice subi par Kleema, la coupure unilatérale décidée par l’opérateur Wana est un coup porté aux intérêts des communautés marocaines résidant à l’étranger. Le service Deema Direct proposé par Kleema était en effet à ce jour la seule véritable offre d’appels illimités vers le Maroc sur la base d’un abonnement à la semaine, au mois ou à l’année, introduisant un usage d’abondance du téléphone à des tarifs extrêmement compétitifs, sans commune mesure avec les offres à la minute proposées par tous les autres opérateurs. L’offre Deema Direct est le fruit de la stratégie de rupture adoptée par Kleema lors de son lancement au début 2008 : introduire des offres d’appels illimités à partir de l’Europe Occidentale et de l’Amérique du Nord vers le Maghreb et à terme l’Afrique, en premier lieu vers les mobiles. La décision prise par Wana ne remet pas en cause cette stratégie, qui est d’ores et déjà couronnée de succès, Kleema ayant récemment dépassé la barre des 50.000 abonnés vers les trois pays du Maghreb : le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. Vers la Tunisie, Kleema a introduit depuis Juillet 2009 des services similaires à l’offre Deema vers le Maroc, via un partenariat exclusif avec l’opérateur historique Tunisie Télécom. L’opérateur travaille activement à l’élargissement de son offre sur les mêmes bases, et à la mise en place de services similaires vers d’autres pays, en Afrique subsaharienne notamment.

A propos de Kleema

Fondé en 2008 par Sofiane Ammar, déjà à l’origine de plusieurs modèles en rupture dans les télécoms (ISDnet, B3G Telecom, ..) et Thomas Bincaz, Kleema est le seul opérateur de la zone euro méditerranéenne à proposer des communications téléphoniques illimitées, vers les numéros fixes et mobiles en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne, avec des modalités de souscription variées. Ses services sont disponibles dans la plupart des pays d’Europe et en Amérique du Nord.

www.kleema.com

Tags: ,


A lire également

2 commentaires

  1. Philippe Vidoni dit :

    Bonsoir,

    Merci d’apporter votre soutien a KLEEMA en signant la pétition ci dessous

    http://kleema.aceboard.fr/

    SIGNEZ SVP.

  2. Mostafa KADIRI dit :

    L’illimité vers le maroc doit être une revendication politique auprès des gens qui s’occupent des marocains à l’étranger.
    Kleema a eu le courage d’aller sur ce creneau … où les autres opérateurs jourent l’ignorance

Réaction